Marilyn, une enfance volée

Marilyn, une enfance volée

Marilyn : une enfance volée

1934 – 1942

Gladys internée, Norma Jeane devient pupille de l’État. Elle continue néanmoins à vivre dans la demeure que sa mère avait achetée pour qu’elles y coulent des jours heureux. Elle y réside sous la responsabilité des Atkinsons, cette famille d’acteurs que Gladys avait pris comme locataires. Récit d’une enfance volée.

Le début d’une période noire

Plusieurs biographes évoquent les abus sexuels qu’elle subit à ce moment-là, vraisemblablement du fait George Atkinson. Elle est âgée de seulement huit ans. C’est le début d’une période très difficile pour la petite Norma Jeane. Elle vit au sein de différentes familles d’accueil, puis dans un orphelinat, ce qui la conduit, elle qui est déjà une jeune fille timide, à se replier encore plus sur elle-même. Elle développe en outre un fort bégaiement.

Norma jeane chez Ana Atchinson Lower

Une adolescence volée

En 1936, la meilleure amie de sa mère, Grace McKee Goddard, accepte de devenir la tutrice légale de la jeune Norma Jeane. Elle s’installe donc avec Grace et son mari en 1937, mais Erwin Goddard, dit « Doc », est violent avec elle. Elle finit par quitter le domicile des Goddard, et après avoir été hébergée par divers amis ou connaissances – rappelons qu’elle n’a alors que douze ans ! – trouve enfin une forme de stabilité chez Ana Atchinson Lower, une tante de Grace. 

Le mariage de Norma Jeane

Mariée à 16 ans

Mais Ana a des soucis de santé, et Norma Jeane est contrainte, au début de l’année 1941, de retourner vivre chez Grace et Doc Goddard. Celui-ci apprend, quelques mois plus tard, que son entreprise déménage en Virginie occidentale. Norma Jeane, en sa qualité de pupille de l’État, ne peut quitter la Californie. Face à l’éventualité de devoir retourner à l’orphelinat, Norma Jeane choisit une autre voie : elle épouse le fils d’un voisin, James Dougherty, 21 ans, quelques jours après son seixième anniversaire.

Divine Marilyn

Galerie Joseph et Display Productions organisent, du 9 juillet au 22 septembre 2019, l’évènement Divine Marilyn, pour découvrir ou redécouvrir le destin exceptionnel de Norma Jeane Baker, au travers de 200 photos ou documents sur près de 850 m² d’exposition au cœur du Marais.