Marilyn Monroe : naissance d’une légende

Marilyn Monroe : naissance d’une légende

Photo de Marilyn Monroe en 1927Le mardi 1er juin 1926, Gladys Pearl Baker arrive à l’hôpital général de Los Angeles. Cette charmante rousse, âgée de 26 ans, est monteuse de cinéma. Elle vient donner naissance à son troisième enfant, une fille : elle choisit de l’appeler Norma Jeane Mortenson. Elle vit pourtant séparée de Martin Edward Mortenson, son second mari, depuis près d’un an. Les déboires amoureux de Gladys nous interdisent de connaître la véritable identité du père de celle qui deviendra Marilyn Monroe.

Une stabilité relative

Norma Jeane ignore aussi qu’elle a un frère et une sœur. Robert et Berniece vivent loin, dans le Kentucky, aux côtés de Jack Baker, le premier mari de Gladys. En 1927, cette dernière part finalement vivre avec sa fille à Hawthorne, Californie, auprès d’une famille d’accueil.

Albert et Ida Bolender élèvent Norma en suivant les préceptes du protestantisme évangélique. Et si Gladys, au début, peut vivre à Hawthorne et travailler à Los Angeles, elle doit rapidement laisser le bébé auprès des Bolender pour pouvoir travailler. Norma Jeane n’a même pas un an.

Une enfance solitaire

Gladys vient tous les week-ends. Elle emmène sa fille en visite dans le comté de Los Angeles, lui fait découvrir le cinéma. Et quand en 1933, les Bolender annoncent à Gladys leur intention d’adopter la petite Norma Jeane, elle estime être suffisamment solide pour vivre, à nouveau, avec son enfant. Elles quittent donc Hawthorne toutes deux pour Hollywood.

Une maison à Hollywood

Gladys y achète une maison, et s’y installe avec Norma Jeane, alors âgée de 6 ans. Elle loue une partie de la maison à un couple d’acteurs et leur fille, George, Maude et Nellie Atkinson. Mais en janvier 1934, elle fait une dépression nerveuse. Les médecins lui diagnostiquent une schizophrénie paranoïde. Elle est rapidement internée. Commence alors, pour la petite Norma Jeane, une période extrêmement difficile. Nous continuerons cette série d’articles la semaine prochaine, avec une évocation de l’adolescence de Marilyn.

La Galerie Joseph et Display Productions organisent, du 9 juillet au 22 septembre 2019, l’évènement Divine Marilyn, pour découvrir ou redécouvrir le destin exceptionnel de Norma Jeane Baker, au travers de 200 photos ou documents sur près de 850 m² d’exposition au cœur du Marais.

Marilyn : actrice et productrice

1954 – 1958

Marilyn Monroe et Joe Di Maggio se sont séparés. Le mariage de l’actrice et de l’ex-joueur de base-ball n’aura duré que neuf mois. Le succès de Sept ans de réflexion a rapporté beaucoup d’argent à la Fox, mais Marilyn n’a pas reçu de prime. C’est le début d’une longue bataille juridique. La jeune actrice monte sa propre société de production, MMP. Elle consacre l’année 1955 à améliorer son jeu.

 

Marylin et Arthur Miller

Marilyn, actrice au Studio

Marilyn déménage à Manhattan, et prend des cours d’art dramatique avec Constance Collier et Lee Strasberg, à l’Actors Studio. En octobre 1955, elle débute une relation avec l’auteur Arthur Miller. Celui-ci est suspecté d’être communiste : le FBI ouvre une enquête sur Marilyn. La peur de voir Marilyn blacklistée conduit la Fox à revoir ses positions. La compagnie consent à payer l’actrice à hauteur des profits générés. Elle signe un nouveau contrat de sept ans, incluant au minimum quatre films, rémunérés 100 000$. Elle a en outre toute latitude pour choisir ses projets et ses réalisateurs. La jeune femme ne voulait plus être la blonde de service : elle a magistralement réussi. Son retour à Hollywood crée une émeute à l’aéroport.

Sur le tournage de Bus Stop

Arthur Miller

En 1956, la presse, qui la moquait, acclame massivement le combat qu’elle a mené. La jeune femme prend officiellement le nom de Marilyn Monroe, et se marie avec Arthur Miller. Elle se convertit au judaïsme pour épouser le dramaturge, ce qui crée une nouvelle polémique. Le tournage du film Arrêt d’autobus (Bus Stop) conduit néanmoins la critique à reconnaître le talent de l’actrice. Elle s’y révèle bien plus compétente que ce que le métier a pu croire. Elle reçoit d’ailleurs un Golden Globe pour sa performance.

Tests maquillage Le prince et la danseuse

Première production

Le prince et la danseuse, premier film de Marilyn Monroe Productions, reçoit un accueil peu favorable aux États-Unis. En Europe, en revanche, il y est acclamé, lors de sa sortie en juin 1957. L’acrice et ésormais productrice vient en France recevoir une Étoile de Cristal, prédécesseur des Césars. Elle prend des vacances cette année-là : elle est enceinte. Mais des complications se produisent, et elle fait une fausse couche. C’est aussi à cette époque-là qu’elle est hospitalisée, pour la première fois, en raison d’une ingestion massive de barbituriques. 1958 la verra revenir au cinéma, pour Certains l’aiment chaud (Some like it hot).

Divine Marilyn

Images d’exception

Galerie Joseph et Display Productions organisent, du 9 juillet au 22 septembre 2019, l’évènement Divine Marilyn, pour découvrir ou redécouvrir le destin exceptionnel de Norma Jeane Baker, au travers de 200 photos ou documents sur près de 850 m² d’exposition au cœur du Marais.